Touriste sur le train en montagne
Tourisme

Gérer les flux touristiques et réorganiser les transports et les services pour le tourisme

Objectif

Optimiser les services et les infrastructures pour favoriser les nouveaux flux touristiques et la diversification des pratiques touristiques

Contexte

Suite aux changements climatiques, on s’attend à une différente distribution des flux touristiques avec une réduction des présences en hiver, liée à la réduction des chutes de neige, à l'élévation du niveau de la neige en altitude, à la réduction de la permanence de la neige au sol, et à une hausse pendant l'été, liée à l'amélioration des conditions météorologiques estivales du monde alpestre (surtout fraîcheur en moyenne altitude) et à la hausse sensible des températures dans les villes et les fonds de vallée, ce qui rend la montagne une destination touristique attrayante.

Il est important de développer la capacité d’adaptation des destinations touristiques en mettant en œuvre l’agenda du développement durable et atteindre une progressive diversification des pratiques touristiques ciblée vers un « tourisme 4 saisons », en valorisant le printemps et l'automne, sans contribuer aux déséquilibres climatiques et sans alimenter aucun effet de saturation de certaines destinations, ou plutôt de certains lieux précis d’une destination.

Il est nécessaire, donc, de réviser la gestion des flux touristiques et, par conséquent, des transports, en adaptant le maillage de la localisation des services et soins en fonction des nouveaux creux et périodes de surcharge des fréquentations touristiques.

Aspects de gouvernance

Mettre en place une offre touristique résiliente par l’élaboration d’une stratégie touristique durable prenant en compte de manière intégrée les impacts du tourisme sur les ressources naturelles et les écosystèmes (la pression sur la ressource locale en eau, la perturbation de la faune sauvage …), les émissions des gaz à effet de serre (liées au transport notamment) et l'accès aux activités touristiques pour tous.

Adapter et diversifier les activités touristiques pour éviter la dépendance à une seule activité qui pourrait être menacée par l'évolution du climat.

Étudier une stratégie pour promouvoir les territoires et les localités les moins connus et encourager le tourisme lent (parce que les zones du territoire les moins prisées par les touristes ne se découvrent pas en un court espace de temps : il faut prévoir de long délais ).

Promouvoir des démarches de labellisation qui puissentvaloriser, du point de vue touristique, les démarches du territoire vers une durabilité accrue (écolabels et labels énergétiques).

Mettre en place une offre globale de mobilité durable liée au le tourisme, en soutenant et en promouvant, pour se déplacer sur le territoire, la multimodalité (Faciliter l’accès au site et là l’intérieur du territoire (activités/hébergements) par les transports en commun).

Former et sensibiliser aux pratiques durables les acteurs du tourisme (en développant p.ex. un programme de formation à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, des consommations énergétiques et de protection de l’environnement tout en favorisant le partage des bonnes pratiques).

Faiblesses et opportunités

Fiches de bonne pratiques déjà appliquées

Obligations pour la mise en œuvre en Vallée d'Aoste

Aspects de gouvernance

Il convient de mettre à jour, compte tenu du changement climatique, les articles 27-« Stations et localités touristiques », 28-« Destinations et circuits touristiques », 29-« Équipements et services pour le tourisme » du Titre III « Normes par secteur2 des NAPTP en intégrant des obligations pour la mise en œuvre des diagnostics de vulnérabilité pour des parties du territoire où les enjeux touristiques sont destinés à changer de façon radicale (Il y a quand-même beaucoup d'indications qui sont valables à l‘égard du changement climatique aussi).
Prévoir des obligations pour la mise à jour, du point de vue du changement climatique et de la diversification, des programmes de développement touristique des communes .
Prévoir que les dits programmes soient partagés entre communes voisines pour assurer la mise en place d’un réseau.

Aspects normatifs

Il est nécessaire d’admettre les nouvelles indications réglementaires dans les instruments de planification (PRG) ) en respectant les procédures d'établissement, d'adoption et d'approbation des variantes aux instruments de planification à l'échelon communal, visées au Titre III de la LR11\98, et le cadre juridique des espaces inconstructibles, visé au Titre V de la LR11\98.

Recommandations pour la mise en œuvre en Valais

Cette action est pertinente mais le Canton n’encourage cependant pas une baisse des flux touristique et lui préfère un rééquilibrage des flux via une hausse de la fréquentation lors des autres saisons. Cette action rejoint les mesures et objectifs de plusieurs fiches du plan directeur cantonal, de la loi sur le tourisme ainsi que de la loi sur l’encouragement des remontées mécaniques. De plus, le programme de mise en œuvre (PMO) de la nouvelle politique régionale (NPR) du Canton du Valais 2020-2023, qui sera publié prochainement, définit des orientations stratégiques à destination des communes et des entreprises touristiques pour « améliorer la capacité concurrentielle et la valeur ajoutée générée par l’activité touristique » notamment par le développement de nouveaux modèles d’affaires considérant les effets du changements climatiques (tourisme 4 saisons). Dans ce cadre, le Canton et la Confédération mettent potentiellement à disposition des ressources financières pour soutenir des projets par le biais de la NPR. Finalement, pour les communes, cette action met en avant la complémentarité et la coordination nécessaire entre offre de transports et développement et promotion d’un tourisme durable, diversifié, et résilient face aux changements climatiques, deux thématiques qui relèvent de leur compétence.
Ainsi, par l’intermédiaire de leurs orientations stratégiques et de leurs soutiens à des projets pilotes, le Canton et la Confédération encouragent les communes à prendre en considération les mesures proposées par cette action dans leur politique d’aménagement territorial et leur politique touristique. Elles peuvent notamment élaborer en collaboration avec les acteurs touristiques locaux, les lignes directrices de la politique locale du tourisme et les coordonner avec les options communales de développement. Elles peuvent également adapter leur plan directeur communal et leur plan d’affectation de zones (PAZ).

Transports
Les déplacements en transports publics urbains (communal et intercommunal) sont de la compétence organisationnelle et financière des communes ou des agglomérations concernées. Le rôle du Canton est de garantir une bonne coordination entre les divers transports publics, en s’assurant notamment d’un engagement optimal des ressources financières et techniques.
Les fiches du plan directeur cantonal pertinentes pour cette action sont les fiches D1, D2 et D6.

Tourisme :
Les communes élaborent, en collaboration avec les acteurs touristiques locaux, les lignes directrices de la politique locale du tourisme et les coordonnent avec les options communales de développement. Elles assurent également la coordination nécessaire de la planification de l’urbanisation, des transports et des infrastructures, le cas échéant au travers d’un plan directeur intercommunal.
Les fiches du plan directeur cantonal pertinentes pour cette action sont les fiches B1, B2, B4 et B6.

Labellisation :
Le Canton encourage les communes, les entreprises et les acteurs touristiques à entamer des processus de labellisation, notamment via Valais Excellence et la marque Valais qui font partie intégrante de la Politique cantonale du tourisme. En effet, selon les normes ISO 9001 et 14001, le label Valais Excellence permet aux entreprises certifiées de garantir des prestations performantes et respectueuses de l’environnement, tout en ayant une approche citoyenne envers la population (résidente et touristique).  Pour les informations liées à la labellisation, voir Valais Excellence et la marque Valais.

Documents et liens utiles

Tourisme

Transports 

Adoptez cette action et laissez un témoignage

Vous pouvez décider d'entreprendre cette action et laisser un témoignage de votre engagement à partager avec les autres utilisateurs du site.

Adoptez cette action

Ce site utilise des cookies nécessaires au fonctionnement et des cookies tiers pour améliorer l'expérience de navigation. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez la politique de confidentialité. En poursuivant votre navigation, vous consentez à l'utilisation de cookies.

Informations sur les cookies