Carte
Transversal

Réaliser des cartes pour évaluer les territoires et les dynamiques

Contexte

Parmi les nombreux impacts que les changements climatiques auront sur les milieux naturels et sur les aspects anthropiques, il importe de souligner :

  • la déstabilisation accrue des territoires de haute montagne, due à la dégradation du pergélisol au recul des glaciers, ce qui entraînera une augmentation des risques naturels ;
  • la variation du régime des précipitation et la diminution de l’apport en eau des glaciers qui augmentera les risques de sécheresse et de manque d’eau ;
  • l’augmentation des températures et des jours caniculaires dans les aires urbaines des fonds de vallée avec la la formation d’îlots de chaleur.

Afin de permettre aux décideurs de mettre en œuvre une action plus efficace, basée sur un niveau adéquat de connaissance des phénomènes, des cartes de synthèses devront être réalisées. Leur but sera de mettre en évidence le zones à enjeu par rapport aux changements climatiques. Elles seront mises à jour périodiquement de manière à pouvoir tenir compte de l’évolution des différents phénomènes.

Aspects de gouvernance

Il importe que dans la définition/révision de toute cartographie ayant pour thème la représentation des facteurs territoriaux, aussi bien au niveau communal que supra-communal, soient prises en compte les variables physiques liées aux changements climatiques et qu’elles mettent en évidence les effets dus au cumul de facteurs.

Aspects normatifs

Compléter, la où nécessaire, le système réglementaire supra-local (régional, cantonal, …) par l’obligation de cartographier les territoires intéressés par les aléas liés aux changements climatiques, tels que :

  • les territoires intéressés par la dégradation du pergélisol et le recul des glaciers ;
  • les zones soumises aux risques naturels (débâcles glaciaires, chutes de séracs, avalanches de glace, vidange brutal de lacs glaciaires, avalanches, écroulements et chutes de blocs, éboulements, glissements de terrain, laves torrentielles, terrains inondables, etc.) ;
  • les aires boisées ;
  • la perméabilité des sols dans le bâti ;
  • la présence d’îlots de chaleur dans le bâti ;
  • les corridors écologiques.

Il importera également d’assurer :

  • la révision périodique des différentes cartographies ;
  • leur mise en ligne, en utilisant des méthodologies permettant de comprendre aisément l’ensemble des facteurs à risques.

Faiblesses et opportunités

Bonnes pratiques déjà appliquées

Obligations pour la mise en œuvre en Vallée d'Aoste

Aspects de gouvernance

Compléter le PTP et la loi régionale 11/1998 par l’obligation d’étudier et cartographier les nouvelles thématiques liées aux changements climatiques : dégradation du pergélisol et recul des glaciers, perméabilité des sols et présence d’îlots de chaleur dans le bâti.

Aspects normatifs

  • Réalisation de nouvelles cartographies spécialement consacrées aux thématiques du changement climatique, produites suite à la rédaction de normes portant dispositions sur le suivi et la protection des territoires les plus sensibles ;
  • révision, en application de l’article 38 de la loi régionale 11/1998, des cartographies visées aux articles 33, 35, 36 et 37 de la loi régionale 11/1998 (cartes des aires boisées, des terrains ébouleux et des glissements de terrain, des terres inondables, des terrains exposés au risque d'avalanches ou de coulées de neige), en tenant compte des problématiques liées aux changements climatiques et en particulier à la dégradation du pergélisol et au recul des glaciers, et révision périodique des différentes cartographies ;
  • insertion des nouvelles indications réglementaires dans les instruments de planification (PRG).

Recommandations pour la mise en œuvre en Valais

L’établissement des cartes de danger est une tâche communale et le canton est chargé de les valider. Elles sont révisées périodiquement et de nouvelles cartes de danger sont parfois établies lorsqu’un nouveau danger, pas évalué jusque-là, est constaté (notamment pour les chutes de pierres). Des scénarios d’évènements extrêmes (p.ex. orages violents) sont considérés dans la définition des zones de danger. Les communes doivent prendre en considération ces cartes de danger pour toutes les activités ayant des effets sur l’organisation du territoire et reportent les zones de danger à titre indicatif dans leur plan d’affectation de zone (PAZ), fixent les prescriptions correspondantes dans leur règlement communal de construction et de zone (RCCZ) et, au besoin, adaptent leur PAZ. Accessoirement, dézoner certaines parcelles en zones de dangers pourrait permettre aux communes de réduire leur zone à bâtir (LAT).

Le Canton et la Confédération participe financièrement à l’élaboration de ces cartes par le biais de subventions. La mise en œuvre des cartes de danger lors d’événements extrêmes est réglée par le biais de plans d’urgence spécifiques à chaque type de danger. Ces plans d’urgence définissent qui fait quoi et où selon le degré de danger.

Les glaciers potentiellement dangereux sont monitorés périodiquement, soit par une surveillance au moyen d’images satellites, de vols de reconnaissance annuels ou de vision locale. Un inventaire et une classification (index de risque) de ces glaciers est établit annuellement.

La cartographie des ilots de chaleur urbain est également une action pertinente pour les communes car elles permettent d’identifier des zones où des mesures adaptatives pourraient être prises pour améliorer la qualité de vie des habitants. 

Documents et liens utiles 

Adoptez cette action et laissez un témoignage

Vous pouvez décider d'entreprendre cette action et laisser un témoignage de votre engagement à partager avec les autres utilisateurs du site.

Adoptez cette action

Autres actions liées

 Cours d'eau
Ressources naturelles

Renaturation des cours d'eau

Maison de haute montagne Casermetta
Torrent en montagne
Risques naturels

Gestion des crues

Courmayeur
Jardin en ville
Zones de fraÎcheur urbaines

Ce site utilise des cookies nécessaires au fonctionnement et des cookies tiers pour améliorer l'expérience de navigation. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez la politique de confidentialité. En poursuivant votre navigation, vous consentez à l'utilisation de cookies.

Informations sur les cookies