La restitution de l’eau des implantations géothermiques
Ressources naturelles

Réinjection des eaux des implantations géothermique

Milieu
Bâti
Contexte concerné
Supra communal
Horizon de mise en œuvre
Moyen terme
Faisabilité technique
Simple

Objectif

Sauvegarder les ressources d’eau souterraine

Contexte

La restitution de l’eau des implantations géothermiques à système ouverts (qui pompent l’eau de la nappe phréatique) au milieu d’origine se traduit par un bilan prélèvement - restitution égal à zéro et donc ne mettant pas en cause la gestion quantitative des stocks d’eau souterraine.

Aspects normatifs

Compléter, là où nécessaire, le système réglementaire supra-local (régional, cantonal, …) par la possibilité ou l’obligation de réinjecter dans la nappe les eaux des implantations géothermiques à système ouverts.

Mettre en place une réglementation établissant les mesures pour éviter toute pollution des nappes et les interférences thermiques et hydrauliques entre les différents puits et notamment :

  • l’interdiction du rejet dans une autre nappe ;
  • l’interdiction de mettre en communication des nappes différentes ;
  • la distance minimale entre les puits géothermiques et les puits d’eau potable ;
  • le seuil de température et ΔT maximale entre la température des eaux prélevées et des eaux rejetées ;
  • la distance minimale entre les puits de production (de pompage) et les puits de réinjection.

Faiblesses et opportunités

Bonnes pratiques déjà appliquées

Obligations pour la mise en œuvre en Vallée d'Aoste

Aspects normatifs

  • Modification de l’article 33 du Plan Territorial Paysager (PTP) qui actuellement défend (alinéa 1, point f) la dispersion dans le sous-sol des eaux de toute provenance.
  • Modification de l’article n. 47 du PTA qui actuellement interdit que les eaux prélevées de la nappe souterraine soient réinjectées dans la même nappe (le PTA fait actuellement l’objet d’une mise à jour ; le nouveau art. 34 des « Norme tecniche d’attuazione » prévoit, à l’alinéa 2, que les eaux prélevées de la nappe souterraine puissent être réinjectées dans la même nappe à condition que les caractéristiques chimico-physiques et environnementales soient sauvegardées).
  • Mise en place d’une réglementation établissant les mesures, contenues dans les « aspects normatifs » de la description de l'action, pour éviter toute pollution des nappes et les interférences thermiques et hydrauliques entre les différents puits.

Adoptez cette action et laissez un témoignage

Vous pouvez décider d'entreprendre cette action et laisser un témoignage de votre engagement à partager avec les autres utilisateurs du site.

Adoptez cette action

Autres actions liées

Espaces verts dans la ville
Espaces verts dans la ville
vert en ville
 Cours d'eau
Ressources naturelles

Renaturation des cours d'eau

Barrage avec peu d'eau
Femme arrose le jardin

Ce site utilise des cookies nécessaires au fonctionnement et des cookies tiers pour améliorer l'expérience de navigation. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez la politique de confidentialité. En poursuivant votre navigation, vous consentez à l'utilisation de cookies.

Informations sur les cookies